« Vivre autrement, c’est faisable »

Avec leur film « Bonheur national brut », Sandra Blondel et Pascal Hennequin, fondateurs de l’association Fokus 21, mettent en avant d’autres façons de travailler, d’apprendre, de consommer…

Xavier Frison  • 17 juillet 2009 abonné·es
« Vivre autrement, c’est faisable »

Politis : Comment est née votre association, Fokus 21 [^2]?

Sandra Blondel, Pascal Hennequin : Nous avons créé la structure en 2005, à la suite d’un Défi Jeunes. Au début, nous n’étions pas spécifiquement militants, mais on s’intéressait au commerce équitable et on a voulu voir ce qui se faisait réellement sur le terrain ; comment, par exemple, on pouvait travailler de manière plus juste.

Qu’est-ce qui vous a donné

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes