Tout dans l’athlète

Lors des championnats du monde d’athlétisme, le service public s’est montré une nouvelle fois dépourvu de sens critique face aux performances.

Jean-Claude Renard  • 27 août 2009 abonné·es

On prend les mêmes et on recommence. Air connu. Qui vaut pour la télévision. En juillet, le Tour de France avait donné le ton de l’hypocrisie. Pas de coureur épinglé pour dopage. De quoi estimer la course « enfin propre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 2 minutes