Un acharnement idéologique

Aucun argument ne justifie l’extension du travail du dimanche, qui ne créera pas d’emplois et ne fera pas consommer plus. Seul l’acharnement idéologique peut expliquer l’insistance de Nicolas Sarkozy à faire passer cette loi qui étend le fameux « travailler plus » dans toutes ses dimensions. Le travail du dimanche est le complément logique de l’allongement de la durée hebdomadaire du travail avec les heures supplémentaires, et de la vie active avec le recul de l’âge de la retraite. Ces mesures participent…

Il reste 76% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.