Des usagers mobilisés malgré tout

Dix jours avant le dépouillement de la votation citoyenne, le 3 octobre, des citoyens se font entendre pour défendre les valeurs du service public et une certaine idée du vivre-ensemble.

Pauline Graulle  • 24 septembre 2009 abonné·es

À Moyeuvre-Grande, petite commune de Moselle, le 14 janvier 2009 restera longtemps gravé dans les mémoires. Ce jour-là, une vingtaine de Moyeuvriens bravaient le froid pour barrer la route en bas de leur cité HLM. « Il y avait des jeunes, des vieux, des handicapés… », raconte Nicole Kirch, agente d’entretien des espaces verts au chômage. La ­raison de cette manifestation ? Inviter les automobilistes et les passants à voter contre la privatisation de La Poste. Signature de la pétition, interpellation du maire, « les jeunes sont même allés faire du porte-à-porte au commissariat, poursuit Nicole Kirch. C’était humainement très fort… Des gens qui n’ont aucun espoir, qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Ils veulent casser La Poste
Temps de lecture : 7 minutes