Espoir à gauche de la gauche

Si l’on en juge par les comptes rendus, voilà donc le Parti socialiste requinqué. Pendant trois jours, les langues de vipère se sont tues. Et sur les photos à demi posées des caciques au milieu de leurs courtisans, les visages sont hilares. Quant à « Martine », elle s’est finalement imposée dans son rôle de sainte patronne de la tribu. Dans la fameuse série de livres pour enfants (un peu passés de mode, il est vrai), c’était la réédition de Martine apprend à nager. Et cela, au milieu des crocodiles qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents