Dossier : Le parti communiste à la croisée des chemins

Quatre tendances qui ne disent pas leur nom

Les fondamentalistes Plusieurs groupes, rassemblés sur le texte alternatif « Faire vivre et renforcer le PCF », approuvé par 24 % des communistes lors de la préparation du 34e congrès l’an dernier, contribuent à maintenir au sein des communistes un authentique courant fondamentaliste. On y trouve aussi bien la Gauche communiste de Jean-Jacques Karman, conseiller général d’Aubervilliers, qui, sous l’influence de Rosa Luxemburg, prône une sorte de retour à un bolchevisme pur d’avant 1921 où les fractions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.