Résurgence de l’effroi

Avec « Des hommes », Laurent Mauvignier raconte l’inaltérable effet destructeur de la guerre d’Algérie sur ceux qui l’ont vécue.

Depuis ses premiers livres, Laurent Mauvignier travaille sur la parole retenue, contenue, celle qui hante, corrode, incapable d’atteindre l’autre, ou grosse de désillusions et de malentendus. Il n’est donc pas étonnant que l’auteur de Dans la foule 1 se soit attelé à la guerre d’Algérie, ou plus exactement à ce que les appelés ont vécu là-bas et n’ont pas su ou pu raconter à leur retour, à ceux qui de toute façon n’auraient pas supporté leur récit. Les personnages de Des hommes , quand l’histoire commence,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.