L’accidenté, une vache à lait ?

L’UMP veut déposer un amendement créant une taxation des indemnités pour accident de travail. Très contesté, le projet rouvre en outre l’épineux dossier de la prévention et de la gestion des risques au travail.

Thierry Brun  • 22 octobre 2009 abonné·es
L’accidenté, une vache à lait ?

Voilà encore un dossier empoisonné qui fait grincer des dents dans les rangs de la majorité. Jean-François Copé, le patron des députés UMP à l’Assemblée nationale, a eu la riche idée de proposer il y a quelques semaines la fiscalisation des indemnités journalières des accidentés du travail. Depuis, le rejet suscité par cette proposition n’a cessé de grandir. Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a émis un avis négatif. Et la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes