Nouveau message

Faute de réactions du gouvernement après la votation citoyenne, d’autres actions sont prévues.

Thierry Brun  • 22 octobre 2009 abonné·es

Pas de réponse du Président à ce jour, « ce qui constitue une marque de mépris vis-à-vis d’un exercice de citoyenneté qui a su trouver sa légitimité », soulignait le Comité national contre la privatisation de La Poste au lendemain de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes