Dossier : Le don, un marché qui rapporte

Universités : la course aux fonds

Au nom de « l’autonomie », les établissements font appel au mécénat d’entreprises ou de particuliers. Non sans conséquences sur la diffusion des savoirs.

Et une de plus ! Fin septembre, l’université de Perpignan inaugurait sa fondation, à la suite des universités de Lyon, Marseille ou Strasbourg. Depuis le vote de la loi Pécresse sur l’autonomie des universités, et pour faire face à l’insuffisance des budgets alloués par l’État, elles sont aujourd’hui une douzaine à expérimenter ce qu’il en coûte de devenir « autonome ». Entendez une compétition sans merci entre facs pour mettre le grappin sur les meilleurs mécènes. Et l’obligation de rivaliser avec les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.