L’identité nationale ou le sacre de Reims

Un débat très orienté
sur « l’identité nationale »
s’est tenu récemment dans une émission télévisée. Décryptage.

Christine Delphy  • 26 novembre 2009 abonné·es

Yves Calvi, dans son émission « C’est-à-dire », réunissait la semaine dernière Fadela Amara, Élisabeth Lévy, Dominique Voynet, Ivan Rioufol et Hervé Le Bras sur le thème du débat « identité nationale » lancé par le gouvernement. D’entrée de jeu, la question n’était pas : « qu’est-ce que c’est ? », mais « en quoi et par qui cette identité sans contenu est menacée ». Et d’entrée de jeu aussi, on apprenait par la bouche d’Élisabeth Lévy que c’est par les « vagues » d’immigration d’Afrique. En dépit de quelques tentatives de faire remarquer que les gens dont on parle – les Arabes et les Noirs, comme le dit Lévy, fière de son « audace » – sont

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 7 minutes