L’OMC exploite un nouveau filon

Ouverture douanière, accroissement du commerce, diffusion des technologies « propres » : réunie une semaine avant Copenhague, l’OMC veut tirer parti du dérèglement climatique pour doper le libre-échange.

Patrick Piro  • 26 novembre 2009 abonné·es
L’OMC exploite un nouveau filon

Quatre ans que l’OMC n’avait pas tenu de conférence ministérielle ! Du 30 novembre au 2 décembre, voilà cette réunion de haut niveau opportunément convoquée à Genève une semaine avant le sommet de Copenhague sur le climat. Ordre du jour : état du cycle de négociations de Doha, et contribution à la reprise, à la croissance et au développement. Pas un mot pour évoquer la bataille climatique. Pourtant, bien des signes indiquent que l’Organisation

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes