Ouvert à tous les sons

Une superbe anthologie témoigne de la richesse et de la diversité des musiques traditionnelles de France.

Denis Constant-Martin  • 5 novembre 2009 abonné·es

Avant l’irruption de la radio, du disque et de la télévision, sans même parler de l’Internet, il n’était pas de moments de la vie sociale, en France comme ailleurs, qui n’étaient accompagnés de musique. Longtemps

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes