Bizi décoiffe le militantisme

Un jeune mouvement écologiste et altermondialiste basque s’est imposé en quelques semaines comme un acteur incontournable des mobilisations sociales et climatiques. Reportage.

Patrick Piro  • 3 décembre 2009 abonné·es

Dimanche 15 novembre, 11 heures. Rond-point du Grand-Basque, les voitures convergent vers l’Intermarché de Bayonne, ouvert 7 jours sur 7 depuis quelques mois. Soudain, une quarantaine de T-shirt verts envahissent le magasin : opération « coup-de-poing » des militants du mouvement Bizi contre le travail dominical.

En quelques minutes, l’ambiance s’est singulièrement colorée dans les rayons : on sert le pastis sous des parasols, sur un clic-clac lestement déployé un couple fait la grasse matinée sous la couette, un cycliste folâtre dans les allées, on joue à la pétanque et au badminton entre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Copenhague, génération climat
Temps de lecture : 5 minutes