De quels droits ? / Droit à l’oubli : un vrai casse-tête

Une proposition de loi et un atelier organisé par Nathalie Kosciusko-Morizet ont récemment lancé le débat sur le « droit à l’oubli numérique ». Le sujet est vaste et d’autant plus complexe qu’on mélange allègrement deux problématiques différentes. La première est celle des données captées, parfois à votre insu, par les moteurs de recherche et les sites de vente ou de services via des cookies ou des formulaires en ligne. Ces données personnelles ne sont pas consultables sur le Net par des tiers souhaitant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.