Sécurité : Hortefeux jongle avec les chiffres

La baisse de la délinquance annoncée par le ministre de l’Intérieur est un reflet tronqué de la réalité, destiné à justifier la politique répressive du gouvernement.

Lena Bjurström  • 3 décembre 2009 abonné·es
Sécurité : Hortefeux jongle avec les chiffres

Ces derniers temps, il est beaucoup question de la sécurité dans le discours gouvernemental. Encore plus que d’habitude. Allez savoir pourquoi ! La proximité des régionales peut-être. Et quand on parle de sécurité, on parle chiffres. Au ministère de l’Intérieur, on se préoccupe beaucoup du rapport mensuel de l’Observatoire national de la délinquance (OND), qui dresse un bilan statistique et fait des recommandations. Tous les mois depuis sa nomination à l’Intérieur, Brice Hortefeux se fend donc d’un petit commentaire sur ce rapport et sur les derniers chiffres donnés. Détail piquant, le rapport de l’OND 2009 met en garde contre « les limites des statistiques » et « les études exclusivement quantitatives » . Une recommandation qui ne semble pas toucher Brice Hortefeux, qui, dans son discours sur le rapport d’octobre, a beaucoup parlé chiffres. Des chiffres jugés « fort satisfaisants » , le ministre estimant que « la tendance à la hausse que connaissait la délinquance au printemps et à l’été a non seulement été cassée en septembre, mais aussi […] nettement inversée en octobre » . Reprenons donc.

La « délinquance générale » a ­baissé de 5,94 % par rapport au mois d’octobre 2008, et la « délinquance de ­proximité » de 6,56 %. À l’intérieur de ces catégories, les « atteintes aux biens » ont diminué de 5,31 %, les « infractions économiques et financières » de 9,75 % et les « atteintes physiques volontaires » de 0,72 %. D’où la ­satisfaction ­ministérielle. Hélas, il convient de prendre ces chiffres avec des pincettes, comme le suggère le rapport de l’OND. Les chiffres annoncés par Brice Hortefeux concernent tous le seul mois d’octobre 2009 comparé à octobre 2008. Pourquoi s’attarder sur la comparaison de ces deux mois quand le rapport de l’OND propose des statistiques sur l’évolution de la « délinquance » au cours des 12 derniers mois ? C’est qu’il y a un hic, sur les 12 derniers mois, le tableau est nettement moins avantageux. Selon l’OND, le nombre d’atteintes aux biens « ne varie quasiment pas » ­­(- 0,2 %), celui des atteintes volontaires à l’intégrité physique augmente de 3,8 % et, quant aux infractions économiques et financières, leur nombre augmente de 1 %. À propos de ces trois évolutions, l’Observatoire évoque la « fin d’un cycle de ralentissement de la baisse » pour la première, une « accentuation de la hausse » pour la seconde et une «  forte décélération de la hausse » pour la dernière.

La vraie question est pourquoi le ­ministre se donne du mal pour nous faire croire à une baisse de la délinquance puisque peu importe que les chiffres soient bons ou mauvais, sa politique reste la même ? Peut-être qu’à l’approche des élections régionales, le gouvernement avait besoin de « résultats ». Quitte à faire dire aux statistiques ce qu’elles ne veulent pas dire.
Les chiffres sont mauvais ? Hortefeux parle de renforcer sa politique. Si les chiffres sont bons, il veut consolider sa politique. Sa dernière idée, le recrutement de « 10 754 personnes » en 2010. Étrange lorsqu’on sait que le projet de loi de finances 2010 prévoit la suppression de 2 018 emplois de policiers de terrain.

Société
Temps de lecture : 3 minutes

Pour aller plus loin…

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé
Mobilisation 11 juin 2024

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé

Les organisations syndicales veulent poursuivre l’esprit unitaire de la bataille des retraites, conscientes, comme la société civile, que le combat ne fait que commencer jusqu’aux législatives.
Par Hugo Boursier
Kylian « Megalopolis » Mbappé
Sport 4 juin 2024 abonné·es

Kylian « Megalopolis » Mbappé

L’attaquant français rejoint logiquement le Real Madrid au terme d’un exercice de communication parfaitement maîtrisé. Le capitaine des Bleus est un des Français les plus médiatiques et influents aujourd’hui, ce qu’Emmanuel Macron a bien compris.
Par Nicolas Kssis-Martov
« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »
Reportage 29 mai 2024 abonné·es

« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »

Ce 28 mai au soir, des milliers de personnes, dont une majorité de jeunes, se sont réunies place de la République en soutien à la Palestine, avant de se retrouver pour certain·es au « Manifestival » organisé par Louis Boyard. Sébastien Delogu, le député ayant brandi un drapeau palestinien à l’Assemblée, y est apparu.
Par Éléna Roney
Un observatoire pour recenser les atteintes à la liberté de la presse en France
Presse 28 mai 2024 abonné·es

Un observatoire pour recenser les atteintes à la liberté de la presse en France

L’Observatoire français des atteintes à la liberté de la presse (Ofalp) s’est lancé le 24 mai lors d’une rencontre publique, réunissant citoyens et journalistes. Il entend recenser et rendre publiques les entraves au droit d’informer, en publiant un rapport annuel.
Par Clémence Le Maître