Dossier : Copenhague, génération climat

Tous à Copenhague

Associations, ONG, mouvements, syndicats et même partis politiques se sont mobilisés comme jamais pour faire pression sur les négociateurs du sommet climat.

«Cette année, on a dit “pas de pingouins” , explique Hannah Mowat, chargée de la mobilisation pour Copenhague aux Amis de la Terre. Ça donne une image trop gentillette aux manifestations. » L’association a voulu sortir le Global Day of Action de son anonymat français : quelques dizaines de militants dans la rue, en général. Convoquée à mi-parcours de la conférence annuelle des Nations unies sur le climat, cette mobilisation internationale lancée en 2005 se tiendra cette année le samedi 12 décembre dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.