« Un signal adressé à l’opinion »

Les expulsions vers l’Afghanistan se multiplient. Damien Nantes, de la Cimade*, réclame l’arrêt des renvois vers les pays en guerre et un moratoire sur la Convention de Dublin II.

Ingrid Merckx  • 24 décembre 2009 abonné·es

Politis : Neuf Afghans ont été renvoyés dans leur pays le 15 décembre sans laissez-passer de leur ambassade. Que s’est-il passé ?

Damien Nantes : Un passage en force. L’ambassadeur d’Afghanistan en France a refusé de délivrer des laissez-passer pour ces neuf personnes. Elles ont néanmoins été expulsées le 15 décembre et sont arrivées à Kaboul, où rien ne garantit leur accueil et leur sécurité. Le ministère de l’Immigration est donc passé par-dessus l’autorité de l’ambassadeur. Visiblement, il a obtenu des assurances

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 5 minutes

Pour aller plus loin…