Décrochage pour Sarko

Christophe Kantcheff  • 18 février 2010 abonné·es

C’est l’une des histoires les plus accablantes que le monde des arts ait connues ces dernières années. Il a fallu que l’artiste chinoise Ko Siu Lan participe à une exposition

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes