Gaaaard’ à vue !

Quelque chose ne tourne pas rond au royaume de France. Pas une semaine sans qu’il ne soit question d’abus ou d’excès de zèle policiers. Le nombre de gardes à vue (GAV) explose : 580 000 GAV comptabilisées en 2009 (+51,52 % depuis 2002 selon Brice Hortefeux), 800 000 si on y inclut les délits routiers. Et le ministre de l’Intérieur a beau le nier, le responsable de cette inflation, désigné par deux syndicats de police, est bien la « politique du chiffre ». « C’est le gouvernement qui impose le nombre de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.