« Mon seul proxénète : l’État français »

Dans un film de Jean-Michel Carré, des travailleurs du sexe revendiquent leur métier.

Manon Loubet  • 4 février 2010 abonné·es

«À quelque niveau que ce soit, tout le monde se vend, se prostitue d’une façon ou d’une autre », affirme Sofia, une juriste prostituée. La jeune femme ne comprend pas

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes