Santé et bonheur

Non, il ne s’agit pas de vœux en retard mais d’une chronique consacrée au livre de Richard Wilkinson, L’égalité, c’est la santé, qui vient d’être publié aux éditions Demopolis. Le titre résume la thèse générale : les différences en termes de santé que l’on observe sur des populations comparables s’expliquent par leur degré relatif d’inégalité. Toutes choses égales par ailleurs, un groupe social égalitaire est en meilleure santé. On peut montrer également que les écarts de performances de santé s’expliquent…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.