Besson, Guillon, et la fouine

Et vous, vous en pensez quoi ?

Bernard Langlois  • 23 mars 2010
Partager :

Guillon a donc comparé Besson à une fouine ; Besson a gueulé au charron ; le patron de Guillon (Hees) a présenté des excuses à Besson ; Guillon a fait semblant d’en faire autant, tout en en remettant une couche.

Fin de l’épisode (m’est avis que ça ne durera pas aussi longtemps que les contributions …)

Maintenant, je vous invite à regarder avec attention ces deux photos. Et à me dire si, sincèrement, Besson ressemble à une fouine.

Illustration - Besson, Guillon, et la fouine


Illustration - Besson, Guillon, et la fouine

Vous ne trouvez pas non plus ?

Donc, Hees doit en effet des excuses.

À la fouine.

(Et j’ajoute que la fouine, comme la loutre, est un petit animal familier de nos campagnes. Certes, celle-ci a tendance à boulotter les quelques truites qui restent dans nos ruisseaux ; et celle-là nous saigne bien quelques poulets …

Mais quoi ! C’est tout de même moins grave que de saccager des affections, briser des amours, disperser des familles, d’arracher des enfants à leurs pères, au prétexte d’un bout de papier qui manque à l’appel, non ?)

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don