Fret anti-Grenelle

Politis  • 25 mars 2010
Partager :

« Schéma pour un nouveau transport écologique », c’est l’intitulé du nouveau « plan fret » de la SNCF, raillé par une quinzaine d’associations écologistes et de syndicats de cheminots. Alors que la SNCF prétend abandonner 60 % de l’activité « non rentable » de « wagons isolés », ces dessertes de faible volume, une étude commanditée par la SNCF montre que le report vers la route des volumes qui ne circuleront plus par rail devrait occasionner environ 300 000 tonnes d’équivalent CO2 d’émissions annuelles supplémentaires. Ce désengagement, aux lourdes conséquences sociales également, tourne de plus le dos à l’alternative proposée par la coopération « X Rail », qui unit sept grands européens du fret ferroviaire pour revitaliser le secteur dans 11 pays. Les opposants au plan fret de la SNCF réclament sa révision d’urgence.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don