Mesures contradictoires ?

Politis  • 11 mars 2010
Partager :

85 % des Françaises sont favorables au droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) mais souhaiteraient plus d’aides pour éviter d’y recourir, selon un sondage Ifop pour la Croix. Le 8 mars, Roselyne Bachelot a annoncé une amélioration de la prise en charge de l’IVG via une augmentation de 50 % du forfait versé aux établissements. En parallèle, sa loi (HPST) sur l’hôpital entraîne la fermeture de centres IVG. En revanche, l’idée d’un accès gratuit pour les jeunes filles à des consultations dans des zones sans planning familial a été confirmée.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don