Pétition en Île-de-France

Politis  • 11 mars 2010
Partager :

« Que sont devenus les dizaines de millions perçus en trop par Veolia en 2009 ? Et en 2008 ? Et en 2007 ? » C’est la question qui fâche en Île-de-France, posée par ACME-France (Association pour le contrat mondial de l’eau), Action Consommation, Anticor, Attac France, le mouvement Utopia et la Fondation France libertés. Ces organisations appellent à signer une pétition demandant une baisse du tarif et rappellent à André Santini, président du Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif), sa promesse en 2008 d’une « baisse du tarif de l’eau pour faire voter la reconduction de la délégation au privé » . Or, cette baisse n’est que de 1,7 % en 2010. L’UFC-Que choisir a évoqué une « surfacturation » de 85 millions d’euros sur 375 millions, soit plus de 22 % !

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don