Quel but poursuit la Fédération de foot ?

La Fédération française de football refuse des licences à des enfants étrangers ou d’origine étrangère sous prétexte de lutte contre les trafics de joueurs, créant ainsi son propre droit.

Pas de papiers, pas de ballon ? Depuis octobre 2009, toute nouvelle licence de la Fédération française de football (FFF) est refusée aux mineurs qui ne fournissent pas d’attestation de cinq ans de présence sur le territoire. En Île-de-France, plus de 800 enfants se sont ainsi vus interdits de club FFF cette saison. Et des milliers pourraient être concernés par une nouvelle exigence qui impose, pour toute première inscription, de produire les documents suivants : attestation de séjour, justificatif…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents