Dossier : RESF, un contre-pouvoir

RESF, Portrait d’un contre-pouvoir

Réseau éducation sans frontières. RESF : la réussite, c’est déjà ça, un sigle qui parle de lui-même. Quiconque fréquente une école ou suit l’actualité l’a déjà vu quelque part. Depuis 2004, RESF s’efforce, discrètement ou bruyamment, de soutenir dans leurs démarches de régularisation les jeunes majeurs sans papiers scolarisés et les familles sans papiers d’enfants scolarisés. Parce que l’impasse administrative dans laquelle se trouvent de nombreux migrants grève la vie collective. Tous les jours, le réseau…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Solastagie, le spleen de la nature perdue

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents