Santé mentale

Politis  • 11 mars 2010
Partager :

Une famille sur quatre est concernée par un trouble de santé mentale ; et les troubles psychiques sont la première cause d’invalidité et la deuxième cause d’arrêt maladie. Mais les personnes qui en souffrent subissent des discriminations, dénonce le collectif « Accepter les différences ». « Comment parler sans stigmatiser ? » sera le thème de la Semaine d’information sur la santé mentale (SISM), du 15 au 23 mars, pour permettre, entre autres, de dépister à temps et d’éviter l’exclusion des personnes concernées.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don