Santé pour toutes

Politis  • 11 mars 2010
Partager :

Oxfam France, en partenariat avec Médecins du monde, Action for Global Health et Avocats pour la santé dans le monde, lance une nouvelle campagne intitulée « Non-assistance à mère en danger ». Deux exemples parmi cent illustrent la nécessité de militer en faveur de la « santé pour toutes »  : le continent africain représente 14 % de la population mondiale mais ne dispose que de 3 % du personnel de santé. Par ailleurs, chaque minute, dans le monde, une femme meurt pendant sa grossesse ou à l’accouchement, faute de soins. 99 % de ces décès ont lieu dans les pays en développement. Oxfam exige que la France « soutienne les pays désireux d’introduire des politiques d’accès gratuit aux soins » et souhaite qu’un quart de l’aide française au développement soit alloué au secteur de la santé, au renforcement des ressources humaines. Il faut également instaurer une taxe internationale sur les transactions financières, dont les revenus « seraient en partie affectés au renforcement des systèmes de santé au Sud ».

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don