Air du temps

En ces temps d’obsession identitaire, notre pays a des débats quasi névrotiques. J’avoue avoir hésité avant d’évoquer, moi aussi, cette affaire Zemmour qui défraye la chronique depuis trois semaines. Que faire ? Prendre le risque d’en rajouter, et de prolonger, quoi que l’on dise, une polémique nauséabonde ? Ou traiter par le mépris une empoignade médiatique aussi parisienne que picrocholine ? C’est en fait le contexte qui m’a décidé à en parler. Car l’essentiel n’est pas qu’un chroniqueur profère une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.