L’Aube se lève contre le nucléaire

Dans l’Aube, Michel Guéritte s’oppose à la création d’un centre de stockage de déchets radioactifs. Il affronte un procès pour outrages qui vise surtout à intimider la résistance qui s’est organisée.

Christine Tréguier  • 15 avril 2010 abonné·es
L’Aube se lève contre le nucléaire

« Je ne suis pas assez idiot pour menacer des élus en de tels termes ! » , s’exclame Michel Guéritte. Mercredi 7 avril, le militant antinucléaire « couillu » – comme il se définit – et professionnel de la communication avait à répondre d’une plainte pour outrages, faux et menaces de mort. Les requérants : deux maires de l’Aube, Joëlle Pesme

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes