Le pari risqué de Salam Fayyad

Le Premier ministre palestinien, artisan d’une nouvelle stratégie, offre un profil original dans l’histoire de son peuple.

Denis Sieffert  • 22 avril 2010 abonné·es

Avec Salam Fayyad, Premier mi­nistre depuis juin 2007, on est loin de Georges Habache ou même de Yasser Arafat. Les « historiques » qui ont imposé au monde la prise en considération du problème palestinien, et conquis l’autonomie politique pour leur peuple, sont morts

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes