Le ras-le-bol des femmes invisibles

Dans un ouvrage collectif, des femmes témoignent des situations d’exploitation et de discrimination qu’elles subissent dans le monde professionnel. Une démarche qui leur a permis de reprendre confiance en elles.

Manon Loubet  • 15 avril 2010 abonné·es
Le ras-le-bol des femmes invisibles
© *Exploitées ? Le travail invisible des femmes* , Nadine Jasmin, éditions Les points sur les i, 226 p., 14,90 euros.

Encore un ouvrage sur l’exploitation des femmes au travail ? Dénoncer les réalités des tâches domestiques écrasantes, d’un chômage féminin supérieur à celui des hommes, d’une inégalité de carrières et de parcours professionnels, tout cela a déjà été fait. Mais le livre de Nadine Jasmin, Exploitées ? Le travail in­visible des femmes , se distingue par la démarche inédite de sa réalisation : cette

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes