Mère courage

Dans « les Désemparés », tourné en 1948,
Max Ophüls mettait
en scène James Mason
et Joan Bennett.

Christophe Kantcheff  • 8 avril 2010 abonné·es

Les Désemparés est l’un des films de Max Ophüls les moins connus, les moins cités. Grâce aux Cinémas Action, qui l’ont ressorti en salle la semaine dernière, et à Carlotta films, dont l’édition DVD est désormais disponible, une injustice est réparée. Car ce film, le dernier que Max Ophüls a réalisé à Hollywood en 1948, après le sublime Lettre d’une inconnue et avant de tourner la Ronde en France , est une petite merveille.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes