Nouveau drame

Politis  • 22 avril 2010
Partager :

Nouveau décès dans un bidonville : le 15 avril à Gagny (Seine-Saint-Denis), un enfant est mort dans l’incendie de sa baraque et plusieurs personnes ont été grièvement blessées. « 30 personnes dont 10 enfants ont été mises à l’abri dans un gymnase pour la nuit, mais remises à la rue dès le lendemain sans aide humanitaire alors qu’elles ont tout perdu dans la catastrophe », dénoncent Médecins du monde, la Ligue des droits de l’homme et Romeurope 94. Ces associations s’insurgent contre « l’abandon » de la mairie et rappellent le drame similaire qui a frappé un camp de Roms à Massy le 8 mars. « Il est inadmissible que la répétition de ces tragédies, à quelques semaines d’intervalle, ne déclenche pas la moindre annonce de la part de l’État. » Elles demandent au préfet de région d’organiser un processus de concertation pour trouver des solutions durables, et au gouvernement de mettre fin aux mesures interdisant aux Roumains et aux Bulgares de travailler. Elles porteront la question de l’habitat indigne le 22 avril devant le secrétaire d’État au Logement, Benoist Apparu.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don