Quand la protection de la nature sauve des vies

Dans la réserve naturelle de Lilleau des Niges, au nord de l’île de Ré, aucune construction n’est autorisée. La tempête Xynthia n’y a donc fait aucune victime humaine.

Claude-Marie Vadrot  • 22 avril 2010 abonné·es

En équilibre instable sur une digue tant bien que mal réparée du Fier d’Ars de l’île de Ré, Bruno Toison, délégué régional du Conservatoire du littoral Pays-de-Loire et Poitou-Charentes, et Julien Gernigon,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes