Reprise des expulsions

Politis  • 22 avril 2010
Partager :

Les associations et organisations du Réseau stop aux expulsions (Résel) le constatent sans détour : « Les mises à la rue ont commencé un peu partout en France » , dans un contexte d’ « inaction du secrétaire d’État au Logement face à la reprise et à l’augmentation prévisible des expulsions locatives, sans relogement, dans notre pays » . Quant à la nouvelle version de la « garantie des risques locatifs » (GRL), elle ne devrait qu’ « accroître le nombre d’expulsions et les accélérer »  : cette disposition est avant tout conçue « pour garantir aux bailleurs le paiement de loyers chers » . Selon le Résel, la promotion de la GRL par Benoist Apparu est donc « mensongère » , tant elle suggère des rapports bailleurs-locataires pacifiés, « alors que ces derniers n’ont jamais été soumis à une telle exploitation et une telle ponction sur leurs salaires » . Le Résel exige, entre autres mesures, un moratoire sur les expulsions locatives, l’encadrement des loyers et des charges, ainsi que la taxation de la spéculation immobilière.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don