Un délicat debba

La Cité de la musique offre un riche programme de musiques de La Réunion et de Mayotte.

Denis Constant-Martin  • 22 avril 2010 abonné·es

Certes, on éprouve toujours beaucoup de plaisir à retrouver les maîtres du maloya et du séga réunionnais que sont Firmin Viry et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute