Vu, 1928-1940

Politis  • 22 avril 2010
Partager :

Une volonté affichée au moment de sa création : mettre à la portée de l’œil la vie universelle. Au printemps 1928, le lancement d’un hebdomadaire « aux pages bourrées
de photographies »
, volontiers animé « comme un beau film » , vient répondre
à l’appétit tout récent pour l’information sous forme visuelle. Pour le lecteur de Vu , il s’agit de retrouver les « actualités » que diffusent les salles de cinéma. Sous la houlette de Lucien Vogel, le magazine concentre les savoir-faire : l’imprimerie, le journalisme,
le graphisme et la photographie, qui ne joue plus les seconds couteaux mais occupe
une place prépondérante. L’expérience
va durer jusqu’au printemps 1940, le long
de 600 numéros. Michel Frizot et Cédric
de Veigy en retracent l’histoire à grands renforts d’images justement, de unes, de reportages où se mêlent l’essentiel et l’anecdote, Kertész, Brassaï, Steiner, Schall, Man Ray ou encore Gaston Paris. Un ouvrage remarquable.

Vu, le magazine photographique, 1928-1940, Michel Frizot, Cédric de Veigy, éd. La Martinière, 320 p., 65 euros.
Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don