Chronique d’une crise sans fin

Retour dans le passé. Pierre Laval est connu pour sa condamnation à mort pour avoir été chef du gouvernement français durant l’occupation allemande. Mais avant, cet ancien socialiste a, en 1930, comme ministre du Travail, promulgué la loi sur les assurances sociales, préambule à la Sécurité sociale. Puis en 1935, comme président du Conseil, pour lutter contre la crise économique et la spéculation, il a mis en œuvre une politique de déflation au lieu de dévaluer la monnaie comme Poincaré l’avait fait en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents