Des compromis suicidaires

Jean-Louis Gueydon de Dives  • 10 juin 2010 abonné·es

Je voudrais revenir sur un événement récent survenu dans le monde du militantisme écologique : le début d’éclatement du Réseau Sortir du nucléaire (RSN) à la suite de l’opposition apparue fin 2009 entre deux tendances, celle de ceux qui sont prêts à accepter une certaine dose de nucléaire compte tenu de l’« urgence climatique », et celle de ceux qui souhaitent s’en tenir à une opposition radicale au nucléaire. Le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes