« Pluie de juin », de Jabbour Douaihy : « Un massacre fondateur »

Dans « Pluie de juin », Jabbour Douaihy
met en scène la lutte
sans merci qui a opposé deux familles dans un village du Liban en 1957.

Christophe Kantcheff  • 24 juin 2010 abonné·es
« Pluie de juin », de Jabbour Douaihy : « Un massacre fondateur »
© PHOTO : DR

Politis : Pluie de juin est la transposition littéraire d’une histoire qui a réellement existé au Liban, et dont vous avez été le témoin. De quelle histoire s’agit-il ?

Jabbour Douaihy : Ces événements se sont déroulés en 1957, dans un village du Nord-Liban, où une véritable guerre civile locale a opposé plusieurs familles, que j’ai réduites à deux clans antagonistes dans le roman, et dont le point de départ consistait en une rivalité politique à l’approche d’une élection présidentielle. L’un des ­épisodes les plus dramatiques de cette histoire fut

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 6 minutes