Une palme d’or et du courage

Politis  • 3 juin 2010
Partager :

En plus d’être un grand artiste, désormais détenteur d’une palme d’or cannoise pour le superbe Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures, Apichatpong Weerasethakul est aussi un homme courageux. Ainsi, grâce au blog du Monde diplomatique consacré à la culture, « le Lac des signes », on apprend, sous la plume de Xavier Monthéard, que le cinéaste thaïlandais, avec l’un de ses confrères, a lancé une campagne de signatures via Facebook contre une décision du ministère de la Culture de son pays, qui a alloué, en avril dernier, la moitié des subventions cinématographiques à une seule production. Plus encore, Apichatpong a refusé les 3,5 millions de bahts que lui attribuait le ministère. « Je veux qu’un groupe indépendant fasse une enquête sur l’ensemble de la procédure » , a-t-il déclaré, dénonçant le manque de transparence.

Site : <http://blog.mondediplo.net/-Le-Lac-des-Signes>
Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don