C’est tout un art, l’occupation

Christine Tréguier  • 8 juillet 2010 abonné·es

S’il est une chose dont la Coordination des intermittents et des précaires d’Île-de-France (CIP-IDF) ne manque pas, c’est d’occupation. Elle s’occupe des précaires et, avec elle, les précaires s’occupent. Depuis fin 2003, ils occupent le 14, quai de Charente (XIXe). Et lorsque la Mairie de Paris veut les en chasser ou que les ministères n’écoutent pas leurs doléances,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes