Cueillir soi-même à la ferme

Que faire? Qui fait depuis trop longtemps la queue sur la liste d’attente d’une Amap, qui déteste les grandes surfaces et veut consommer en accord avec la saison en faisant participer ses enfants peut opter pour une solution sympa : cueillir soi-même ses fruits et ses légumes dans les exploitations agricoles du réseau Chapeau de paille. Vingt-quatre paysans ouvrent leurs champs et leurs vergers en rappelant incidemment aux amateurs de radis, fraises, pommes, groseilles, salades ou navets que la terre est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.