Donner une voix aux exclus du pouvoir

Les communistes unitaires ont débattu de la manière de faire de la politique avec les classes populaires.
La solution : changer de système politique.

Une affaire de peuple, la politique ? C’était en tout cas l’idée du colloque organisé le 26 juin par l’Association des communistes unitaires sur « les nouveaux territoires de l’égalité ». Pendant une journée, les militants présents ont échangé autour de sujets comme le travail, l’habitat et l’école, tous liés à la question de la discrimination sociale. Comment désenclaver les banlieues ? Comment expliquer le phénomène de « ghettoïsation » de certains territoires ? En ligne de mire, les politiques menées…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.