En finir avec les blaireaux !

Politis  • 8 juillet 2010
Partager :

Le préfet de la Côte-d’Or, en forte cohérence avec l’année de la biodiversité, a décidé de faire la peau aux blaireaux dans le département. Prétexte : l’animal véhiculerait la tuberculose bovine.
Près de 2 100 d’entre eux ont déjà été exterminés, avec la collaboration des associations locales de chasseurs, très excitées par cette mission d’utilité publique. On peut s’inquiéter de l’impact sur l’équilibre des écosystèmes de la pratique archaïque du massacre d’une espèce. Le Conseil de l’Europe doute « que l’élimination des blaireaux ait une utilité, et l’on ne devrait certainement pas y recourir » . Mais il existe de plus un vrai doute scientifique sur l’efficacité de la mesure, s’insurgent 70 associations de protection de la nature [^2] : alors que la tuberculose bovine est peu présente en France chez les blaireaux, certaines études montrent que leur destruction pourrait au contraire favoriser l’incidence de la maladie sur les bovins.

[^2]: Rassemblement anti-chasse (RAC), , où une pétition est accessible.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Nicolas, pêcheur de Loire : une espèce en voie de disparition
Portrait 24 juillet 2024 abonné·es

Nicolas, pêcheur de Loire : une espèce en voie de disparition

Sur le plus long fleuve de France, ils ne sont plus qu’une soixantaine à exercer leur métier. Une activité qui fait figure d’artisanat en comparaison de la pêche en mer. Rencontre avec un passionné attentif à son environnement.
Par Mathilde Doiezie
De Poitiers à La Rochelle, une lutte contre les mégabassines entre flammes et océan
Reportage 22 juillet 2024

De Poitiers à La Rochelle, une lutte contre les mégabassines entre flammes et océan

Au cours d’une semaine de mobilisation contre les mégabassines, des milliers manifestants se sont rassemblés dans les Deux-Sèvres à l’appel des Soulèvements de la terre et de Bassines Non Merci. Les 19 et 20 juillet, les militants ont manifesté à côté de Poitiers et à La Rochelle pour exiger un moratoire. Récit et photos.
Par Maxime Sirvins
Le lycée agricole de Melle, pépinière du mouvement antibassines
Reportage 15 juillet 2024 abonné·es

Le lycée agricole de Melle, pépinière du mouvement antibassines

L’établissement des Deux-Sèvres voit mûrir au sein de son BTS gestion et protection de la nature une nouvelle génération d’activistes contre l’accaparement de l’eau. Ses élèves aux parcours sinueux trouvent dans ce terroir et son activité militante le déclic d’un engagement durable.
Par Sylvain Lapoix
L’écologie unie face à l’extrême droite
Écologie 25 juin 2024

L’écologie unie face à l’extrême droite

À l’initiative de Reporterre, de nombreuses ONG, penseurs écologistes et militants se sont réunis le lundi 24 juin à Paris. L’objectif : dénoncer l’imposture écologique de l’extrême droite et les dangers de son accession au pouvoir sur l’environnement.
Par Tristan Dereuddre