Foot et médias, même combat !

Ingrid Merckx  • 8 juillet 2010 abonné·es

Le studio a été recouvert de pelouse. « Dieu a changé de camp : il était allemand ce samedi 3 juillet 2010 au Cap » , annonce Pierre-Louis Basse au micro d’Europe 1. « L’Argentine balayée comme une équipe de seconde zone, 4-0, en quart de finale de Coupe du monde, du jamais-vu. Et Diego Maradona brusquement devenu clown triste dans son costard gris anthracite avec ses bagouses porte-bonheur qui ne

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes