« J’ai la mémoire qui flanche… »

On connaît la chanson que fredonnait si joliment Jeanne Moreau : « J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien… » Elle est reprise ces jours-ci par un chœur improbable qui est sur le point d’en faire le tube de l’été. Les choristes s’appellent Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, et le couple Florence et Éric Woerth. La première, 89 ans, a au moins l’excuse de l’âge. Elle ne se souvient plus très bien qu’elle a acheté une île proche des Seychelles, ni à qui elle l’a cédée. Elle ne sait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.